Choisissez Quotidiennement le Chemin de la Croix

Jésus, en tant que notre Précurseur (Celui qui a couru la même course que nous), a ouvert un chemin pour que nous puissions entrer dans la présence du Père et y demeurer en permanence. Ce chemin est appelé "la route nouvelle et vivante" (Hébreux 10:20). Paul en parle en disant "portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus" (2 Corinthiens 4:10). Il a dit un jour, comme témoignage personnel, qu'il était crucifié avec Christ et qu'il ne vivait plus lui-même. C'était Christ qui vivait maintenant en lui, parce qu'il était lui-même mort sur le Calvaire. C'était le secret de sa vie étonnante et de son utilité pour Dieu.

Jésus a toujours suivi le chemin de la croix - le chemin de la mort à soi-même. Il ne s'est JAMAIS fait plaisir Lui-même, pas même une seule fois (Romains 15:3). Se faire plaisir est l'essence de tout péché. Renoncer à soi-même est l'essence de la sainteté. Jésus a dit un jour que personne ne pourrait Le suivre, à moins qu'il ne décide de renoncer à lui-même QUOTIDIENNEMENT et de mourir à lui-même QUOTIDIENNEMENT (Luc 9:23). C'est clair. Il est impossible de suivre Jésus si nous ne renonçons pas à nous-mêmes quotidiennement. Nous pouvons être purifiés dans le sang de Christ, avoir reçu le Saint-Esprit et avoir une connaissance approfondie de la Parole. Mais si nous ne mourons pas à nous-mêmes chaque jour, nous ne pouvons pas suivre le Seigneur Jésus. C'est certain.

Jésus a parlé un jour de ceux qui cherchent à rapiécer un vieux vêtement avec une nouvelle pièce. Il a dit que cela allait déchirer le vêtement. Ce qu'il fallait, c'était se débarrasser du vieux vêtement et en prendre un tout neuf. Dans une autre parabole, Il a parlé de rendre l'arbre lui-même bon, si nous voulions que le fruit soit bon. Il ne servait à rien de couper les mauvais fruits.

Toutes ces paraboles ont fondamentalement une leçon : le vieil homme ne peut pas être amélioré. Il a été crucifié par Dieu (Romains 6:6). Nous devons maintenant accepter le jugement de Dieu à son égard, nous en débarrasser et revêtir l'homme nouveau.

Le chemin de la croix est le chemin du progrès spirituel. Si vous ne parvenez pas à vaincre des péchés tels que la colère, l'irritation, l'impatience, les pensées lubriques, la malhonnêteté, la jalousie, la malice, l'amertume, l'amour de l'argent, etc. : Vous avez esquivé le chemin de la croix.

Un homme mort ne défend pas ses droits. Il ne se défend pas. Il ne se soucie pas de sa réputation. Il ne se venge pas. Il ne peut haïr personne ou avoir de l'amertume contre qui que ce soit. C'est ce que signifie mourir à soi-même. Ce chemin de croix, comme toutes les autres dispositions que Dieu a prises pour notre croissance spirituelle, est aussi quelque chose dont nous avons besoin QUOTIDIENNEMENT, si nous voulons progresser spirituellement.

Copyright - Zac Poonen.  Aucuns changements quels qu'ils soient, ne doivent être fait au contenu de cet article sans l'accord écrit de l'auteur.